Ateliers pré-congrès (23 mars)

L’immigration francophone réussie

Junior Ballroom CD, Niveau 3 – Tour Nord
Sheraton Wall Centre, Vancouver
23 Mars 2011

Au cours des cinq dernières années, les journées Pré-congrès consacrées à la question de l’immigration francophone au Canada ont connu un succès retentissant, et la participation enthousiaste des intervenants de tous les milieux a permis des avancées majeures dans la réflexion nationale sur le thème de l’immigration francophone. Au terme de ces échanges, quatre éléments apparaissent essentiels pour favoriser l’intégration réussie des immigrants francophones en situation minoritaire. Des services d’établissement en français dès l’arrivée, l’appui des établissements d’enseignement, l’insertion rapide au marché de l’emploi et la flexibilité des services de formation linguistique s’avèrent déterminants dans l’attraction et la rétention des immigrants francophones en situation minoritaire. La séance permettra de mettre en lumière les meilleures pratiques et politiques relativement à ces quatre thèmes.

8 h 45 à 9 h   Mot de bienvenue et ouverture de la journée pré-congrès
Discours d’ouverture
- Julie Boyer, Projet Metropolis
- Yves Saint-Germain, Directeur, Politique de programmes sur l'information, la langue et la communauté, Citoyenneté et Immigration Canada
- Guy Jourdain, Secrétariat aux affaires francophones du Manitoba

9 h à 10 h   Plénière I : L’accès aux services en français : un ingrédient essentiel pour l’établissement réussi des immigrants francophones. 

Cette séance examinera le rôle des gouvernements en matière de prestation de services en français pour favoriser l’établissement des immigrants francophones, et les pratiques de sensibilisation et de partenariats entre les communautés francophones et les organismes de la majorité anglophone en matière d’établissement.
- Guy Jourdain, Secrétariat aux affaires francophones du Manitoba
- Stephan Virtue, Ministry of Regional Economic and Skills Development
- Cécile Barbier, Agence francophone pour l’accueil des immigrants (C.-B.)
- Mohammed Brihmi, Contact Interculturel Francophone de Sudbury

10 h à 10 h 15  Pause

10 h 15 à 11 h 15   Plénière II : L’école comme vecteur d’intégration

La deuxième séance sera axée sur le rôle des institutions d’enseignement en tant que vecteurs d’intégration et de vitalité pour les communautés francophones. Comment les écoles francophones relèvent-elles les défis liés à la diversité ? 
- Hélène Asselin et Éric Jenkins, Patrimoine Canadien
- Marianne Jacquet, Université Simon Fraser
- Gabriel Osson, Ministère de l’éducation de l’Ontario
- Alain Laberge, Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique
- Frederic Nzeyimana, Regroupement ethnoculturel des parents francophones de l’Ontario

11 h 15 à 12 h   Période de questions
12 h à 13 h 15   Dîner
13 h 15 à 13 h 30   Discours liminaire
- Marie-France Kenny, Présidente, Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada
13 h 30 à 14 h 30  Plénière III : Intégration économique et développement économique
La troisième séance sera consacrée à l’intégration économique des immigrants francophones et aux politiques publiques en matière d’intégration économique et de vitalité des communautés. Quelle est la valeur de l’immigration francophone pour les communautés en situation minoritaire ? Quels sont les besoins en matière de recherche relativement à l’intégration et au développement économique des communautés francophones vivant en situation minoritaire?
- Marielle Beaulieu, Consortium National de formation en  Santé
- Fred Dufresne, Patrimoine Canadien
- Darron Taylor, Assemblée Communautaire Fransaskoise
- Karim Hajouji, Centre communautaire la Boussole (C.-B.) 
- Brigitte Léger,  Agence nationale et internationale du Manitoba
- Karine Morin, Réseau de développement économique et d’employabilité francophone
14 h 45 à 15 h   Pause
15 h à 16 h         Plénière IV : Formation linguistique et formation d’appoint
La quatrième séance plénière se penchera sur la question de l’accès à des services de formation linguistique pour garantir l’intégration réussie des immigrants francophones au Canada. Où devrait s’insérer l’enseignement de l’anglais dans le processus d’établissement et d’adaptation des nouveaux arrivants francophones?
- Yves Saint-Germain, Citoyenneté et Immigration Canada
- Cécile Sabatier, Université Simon Fraser
- Jean-Pierre Cantin, Collège Boréal (Ontario)
- Élissa Beaulieu, Centre des niveaux de compétences linguistique canadiens
16 h à 16 h 45  Période de questions
16 h 45 à 17 h   Conclusion de la journée et invitation à l’ouverture du Congrès
- Julie Boyer, Projet Metropolis


Les déterminants de la résilience des communautés 

La résilience est la capacité des individus de surmonter les obstacles et les difficultés qui s’imposent en retirant de leur expérience des acquis pour construire des assises plus fortes. Qu’est-ce qui rend un individu, une communauté résiliente à l’adversité, par exemple aux catastrophes naturelles, à l’inégalité ou au racisme ? Qu’est-ce que les communautés ou les gouvernements peuvent faire pour promouvoir la résilience ? Comment mesurer le degré de résilience d’un individu ou d’une communauté ? La séance consacrée au thème de la résilience des communautés, organisée et commanditée par Sécurité Publique Canada, explore la résilience d’une perspective multidisciplinaire avec l’aide d’une panoplie d’experts venus du Canada et d’ailleurs. Les conférenciers discuteront des caractéristiques de la résilience, des stratégies qui sont développées pour répondre aux différents types d’obstacles et des avenues possibles en termes de politiques publiques.


L’intégration des immigrants au marché du travail : Surmonter les obstacles grâce au partenariat
Salle de bal Pavilion CD, 3e étage – Tour Nord
Sheraton Wall Centre, Vancouver
23 mars 2011

Cette deuxième journée pré-congrès consacrée à la reconnaissance des titres de compétences étrangers de Metropolis sera axée sur le principal rôle que jouent les partenariats pour réduire les obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers et à l’intégration au marché du travail. Les conférenciers parleront du progrès réalisé et des leçons tirées au cours de la première étape de la mise en œuvre du Cadre pancanadien d’évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger et mettront en lumière le travail entrepris avec le prochain groupe de professions prioritaires. Des initiatives novatrices qui découlent de partenariats intersectoriels seront également présentées et feront l’objet d’une discussion.
Organisée par le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers.
9 h – 9 h 20 Mot de bienvenue et observations préliminaires
• Corinne Prince St Amand, directrice générale, Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers, Citoyenneté et Immigration Canada
• Shannon Baskerville, sous ministre adjointe, Division de l’immigration et du multiculturalisme, ministère de l’Économie régionale et du Développement des compétences, Colombie Britannique
9 h 20 – 10 h Cadre pancanadien pour l’évaluation et la reconnaissance des compétences acquises à l’étranger – Un aperçu des résultats, des progrès réalisés à ce jour et des prochaines étapes du cadre de reconnaissance des compétences acquises à l’étranger
• Naomi Alboim, associée supérieure de recherches de Maytree Foundation, professeure auxiliaire et associée, École d'études sur les politiques, Université Queen’s
Période de questions et réponses
10 h – 10 h 30 Pause
10 h 30 – 12 h  Cadre pancanadien pour l’évaluation et la reconnaissance des compétences acquises  à l’étranger (suite) – Adoption du cadre de reconnaissance des compétences acquises à l’étranger : Perspectives des associations nationales – Un débat d’experts
Animatrice : Margot Morrish, directrice, Division de l’immigration et du multiculturalisme, ministère du Travail et de l’Immigration du Manitoba
• Laurel Brunke, chef de la direction du College of Registered Nurses of British Columbia
• Marshall Moleschi, registraire, College of Pharmacists of British Columbia et directeur de l’Association nationale des organismes de réglementation de la pharmacie (ANORP)
• Fleur Ange Lefebvre, directrice exécutive et chef de la direction, Fédération des ordres des médecins du Canada (FOMC)
• Elizabeth Steggles, gestionnaire du projet national du Projet de préparation à la pratique et à l'examen national en ergothérapie (Projet PPE Ergo) et professeure adjointe à l'École des Sciences de Réadaptation de l'Université McMaster.
Période de questions et réponses
12 h – 13 h 15 Dîner
13 h 15 – 14 h 15 Discours thème – Dr Roslyn Kunin, associée supérieure de recherches et directrice du Bureau de la Colombie-Britannique, Canada West Foundation

14 h 15 – 14 h 45 Pause
14 h 45 – 16 h 15 L’intégration des immigrants et l’importance des partenariats – Un débat d’experts

Animatrice : Deb Zehr, directrice exécutive, Direction générale de l’intégration des immigrants et du multiculturalisme, ministère de l’Économie régionale et du Développement des compétences, Colombie Britannique
• Monica Kay, directrice, Programme d'égalité d'accès à l'emploi, ville de Vancouver
• Mengistab Tsegaye, directeur exécutif, LASI Compétences Mondiales Inc.
• Dianne Fehr, directrice exécutive, Fonds d'accès pour les immigrants
• Dr Sylvie Albert, professeure agrégée, Université Laurentienne et directrice, Professions North/Nord
16 h 15 – 16 h 30 Mot de la fin


Niveaux d'immigration et projections de disponibilité de la main d'œuvre
Salle de bal Pavilion CD, 3e étage – Tour Nord
Sheraton Wall Centre, Vancouver
23 mars 2011

Alors que les économies canadienne et québécoise se remettent à peine des turbulences engendrées par la crise économique, la pertinence des projections relatives au marché du travail canadien et aux migrations internationales se réaffirme. En outre, les modèles de projection du marché de l’emploi fournissent aux décideurs publics des informations cruciales pour établir le niveau d’entrée le plus adéquat en vertu des besoins spécifiques des provinces, tout en indiquant plus précisément le type de main d’œuvre qui devrait être ciblé. Chaque province a développé ses outils de projections propres et l’objet de cette séance est de partager et d’échanger sur les techniques et les résultats des projections qui ont été ou sont présentement développées. Les représentants de gouvernements provinciaux présenteront les modèles avec lesquels ils travaillent, leur besoin en termes de données statistiques, et les méthodes qui leur permettent de faire des projections à court et long terme. Cette séance sera particulièrement interactive et nous encourageons les participants à contribuer aux discussions.
9 h – 9 h 30 Mot de bienvenue et observations préliminaires
• Pourquoi est il important de tenir compte de l’immigration dans les prévisions des besoins de main-d’œuvre ?  Ministère du Développement économique régional et des compétences, Colombie Britannique
9 h 30 – 10 h 30 Réunion d’experts I – Main d’œuvre immigrante
Un groupe d’experts donnera un aperçu du rôle que la main d’œuvre immigrante joue sur le marché du travail ainsi que sur les autres facteurs qui entrent en jeu lors de la prévision de la disponibilité de la main-d’œuvre dans le marché de l’emploi. Le groupe explorera aussi les difficultés de comptabilisation de la migration interprovinciale de la main d’œuvre immigrante.
• Martha Justus, Citoyenneté et Immigration Canada
• Andaleeb Qayyum, Programme du travail, Ressources humaines et Développement des compétences Canada
• Michael Lam, Directeur de programme, Services d’emploi, S.U.C.C.E.S.S.
10 h 30 – 11 h Pause
11 h – 12 h Réunion d’experts II – Établissement des niveaux
Le deuxième groupe d’experts discutera de la manière dont les niveaux d’immigration sont établis en vue de répondre aux besoins fédéraux et provinciaux liés au marché du travail. Les nouvelles approches de planification pluriannuelles seront explorées, et il y aura un débat sur la capacité d’absorption de niveaux plus élevés d’immigration.
• James McNamee, Citoyenneté et Immigration Canada
• Tony Fang, York University
• Nong Zhu, INRS-Centre Urbanisation Culture Société *
12 h – 13 h Dîner
13 h – 14 h Réunion d’experts III – Modèles provinciaux en matière de marché du travail : Meilleures pratiques et leçons retenues
Au retour de la pause-repas, les discussions porteront sur les meilleures pratiques et les leçons retenues des prévisions provinciales en matière de marché du travail. Comment les provinces tentent elles de saisir l’offre de main d’œuvre dans leurs modèles de prévision en matière de marché du travail?
• Gilles Bérubé, Ressources humaines et Développement des compétences Canada
• Kerry Young, ministère de l’Économie régionale et du Développement des  compétences, Colombie Britannique
14 h – 14 h 30 Pause
14 h 30 – 15 h 30 Réunion d’experts III (suite)
• André Grenier, ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Québec
• Victor Solis, Emploi et éducation, Alberta *
15 h 30 Mot de la fin