Joinez-nous
le projet Metropolis - Améliorer les politiques grâce à recherche. Moteur de recherche
anime par Google
 
Contact Us
     
  COMITÉ DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DU PROJET METROPOLIS (CIM)
     
   

CADRE DE RÉFÉRENCE

Comité interministériel Metropolis (CIM) Le CIM constitue une tribune permettant de discuter des priorités de recherche et de l’orientation stratégique de Metropolis. Il s’agit du principal mécanisme fédéral permettant de communiquer à une large fraction de représentants fédéraux de nombreux renseignements, dont les plus récentes nouvelles, sur le déroulement des activités. (Le principal public de Metropolis est composé de gens dont les fonctions sont liées aux politiques publiques et à la recherche, mais le personnel affecté aux programmes et aux régions fait également partie du public-cible.)

Il s’agit également du principal organisme chargé de créer des partenariats entre les intervenants et d’élaborer le contenu des Conférences nationales. organisme chargé de créer des partenariats entre les intervenants et d’élaborer le contenu des Conférences nationales. Le CIM formulera des recommandations à l’intention du CNM sur les plans de mobilisation et de transfert des connaissances, tels que fournis par les coordonnateurs de volet et les coordonnateurs de priorité.

Le CIM formulera des recommandations à l’intention du CNM sur les plans de mobilisation et de transfert des connaissances, tels que fournis par les coordonnateurs de volet et les coordonnateurs de priorité. Le CIM est composé de directeurs ou de représentants issus de tous les ministères et organismes fédéraux qui financent le projet Metropolis ainsi que d’autres ministères fédéraux clés, y compris au moins un représentant d’un groupe des politiques et un représentant d’un groupe des recherches. Le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC) (Le MICC participe au CIM depuis la création du projet Metropolis en reconnaissance du rôle que joue le gouvernement du Québec à l’égard de l’immigration. D’autres gouvernements provinciaux participent aux structures de gouvernance des centres locaux et participent à l’occasion aux réunions du CIM par vidéoconférence. Au cours de la présente phase de Metropolis, tous les gouvernements provinciaux peuvent demander le statut d’observateur.) du Québec et les centres d’excellence Metropolis ont tous deux le statut d’observateur au CIM. Autant que possible, des chercheurs des centres et des décideurs fédéraux travaillant dans les régions y participeront également.

Chacun des membres du CIM devra présenter un plan annuel de mobilisation et de transfert des connaissances qui décrit la structure de leur organisation, leurs publics cibles, les façons de mettre les recherches de Metropolis à contribution dans leur organisme, ainsi que des activités de mobilisation et de transfert des connaissances qui pourraient être mises en oeuvre dans leur organisme. Ce plan aidera le Secrétariat à élaborer le rapport annuel de ses propres activités de mobilisation et de transfert des connaissances, qui sera soumis au Comité national Metropolis au mois de décembre de chaque période de financement.

Les réunions ont lieu sur convocation du président (désigné par le Secrétariat de Metropolis), généralement tous les trois mois, pour un total d’au moins quatre réunions par année. Dans la mesure du possible, les réunions seront organisées par les membres du CIM afin de favoriser la participation d’un grand nombre de décideurs.

   

Accueil | Priorités de politiques | Au sujet de Metropolis | Événements | Publications | Centres Metropolis | Le Pont